Plastique

Le caoutchouc

 

Le caoutchouc est un matériau qui peut être obtenu soit par la transformation du latex naturellement sécrété par certains végétaux (par exemple, l'hévéa), soit de façon synthétique. On utilise aussi le nom d'élastomère.

 Histoire :

En 1770, le chimiste anglais Joseph Priestley découvre que l'on peut effacer des marques d'encre en les frottant avec du caoutchouc. Cette découverte sera à l'origine des premières gommes à effacer.
Puis en 1823, la découverte du procédé d’imperméabilisation des tissus par dissolution du caoutchouc dans un solvant (du naphte porté à ébullition) permet au chimiste écossais Charles Macintosh (1766-1843) de confectionner les premiers imperméables.
Charles Goodyear découvre en 1842 la vulcanisation, qui permet de stabiliser le caoutchouc afin qu'il résiste mieux aux écarts de température.
L'année 1868 voit l'invention des pneus pleins pour vélocipèdes.
En 1892 les frères Michelin présentent les premiers pneus démontables pour vélos et autos.
2003 : Amerityre Corporation développe les pneus increvables (no-flat, air-no-air), basés sur le polyuréthane.

 Fabrication :
Le caoutchouc naturel provient de la coagulation du latex de plusieurs plantes et principalement de l'hévéa. La collecte se fait par incision de l'écorce des troncs de manière que le latex, issu des canaux laticifères, s'écoule dans des godets placés juste au-dessous. Le latex récolté est transféré dans des containers, filtré et peut alors être stabilisé à l'ammoniaque (précipitation des flocons) puis pressé pour diminuer sa teneur en eau ou alors coagulé de façon plus ou moins contrôlée et séché par la fumée d'un feu (les goudrons empêchent la putréfaction) afin d'obtenir des balles de caoutchouc.

 Utilisation :
Industrie : le caoutchouc est utilisé dans les gaines de câbles informatiques, au même titre que le polychlorure de vinyle et que le téflon.
Médecine : à noter que le latex peut provoquer des allergies, du fait de la présence de plusieurs protéines issues de l'hévéa. Le caoutchouc issu de la guayule est beaucoup plus pauvre en protéines et semble beaucoup moins allergisant].

 Cinq cents ans après la découverte du caoutchouc par les Aztèques, une nouvelle découverte surgit. C'est un caoutchouc <<auto réparant>>. Percé, entaillé ou sectionné, il cicatrise et retrouve l'essentiel de son élasticité quelques dizaines de minutes après seulement que leurs différentes parties aient été mises en contact.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site